L'affaire porte sur des assurances-vie que Swiss Life Belgium a vendues, dans les années 70 et 80, à quelque 70.000 clients. Swiss Life a été repris en 2008 par Delta Lloyd Life.

Swiss Life promettait un capital se situant jusqu'à 31.000 euros au-dessus de la concurrence. Mais l'assureur avait changé les conditions durant la validité des contrats, faisant qu'à l'échéance, des clients ont parfois perçu à peine la moitié de la somme sur laquelle ils comptaient.

Au total, 48 victimes se sont portées partie civile.

L'affaire porte sur des assurances-vie que Swiss Life Belgium a vendues, dans les années 70 et 80, à quelque 70.000 clients. Swiss Life a été repris en 2008 par Delta Lloyd Life. Swiss Life promettait un capital se situant jusqu'à 31.000 euros au-dessus de la concurrence. Mais l'assureur avait changé les conditions durant la validité des contrats, faisant qu'à l'échéance, des clients ont parfois perçu à peine la moitié de la somme sur laquelle ils comptaient. Au total, 48 victimes se sont portées partie civile.