" Les engagements pris par les assureurs sont l'inverse du bon vin. Ils ne bonifient pas avec le temps ", constatait un spécialiste des assurances londonien interrogé par un journaliste du Financial Times. Et c'est vrai que parmi les actifs des assureurs, certains peuvent être passablement bouchonnés, à l'image de ces anciens portefeuilles, souvent d'assurance-vie à rendement garanti, qui ne sont plus tellement rentables au regard de la baisse des taux.
...