La Corée du Sud, le Japon et la Chine se sont accordés dimanche sur la création d'un fonds régional de 700 millions de dollars destiné à soutenir les marchés asiatiques des obligations, a déclaré le ministre sud-coréen des Finances dans un communiqué.

Les ministres des Finances des pays concernés ont signé cet accord en marge de la réunion annuelle de la Banque asiatique de développement (BAD) à Tachkent (Ouzbékistan). Baptisé CGIF (Credit Guarantee & Investment Facility), ce fonds fournira "l'infrastructure de base au développement des marchés des obligations en Asie", a déclaré le ministre sud-coréen.

Japon et Chine contribueront chacun à hauteur de 200 millions de dollars et la Corée du Sud à hauteur de 100 millions de dollars. Le reste sera financé par la BAD et l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (Asean), à hauteur de respectivement 130 millions et 70 millions de dollars.

Trends.be, avec Belga

La Corée du Sud, le Japon et la Chine se sont accordés dimanche sur la création d'un fonds régional de 700 millions de dollars destiné à soutenir les marchés asiatiques des obligations, a déclaré le ministre sud-coréen des Finances dans un communiqué.Les ministres des Finances des pays concernés ont signé cet accord en marge de la réunion annuelle de la Banque asiatique de développement (BAD) à Tachkent (Ouzbékistan). Baptisé CGIF (Credit Guarantee & Investment Facility), ce fonds fournira "l'infrastructure de base au développement des marchés des obligations en Asie", a déclaré le ministre sud-coréen.Japon et Chine contribueront chacun à hauteur de 200 millions de dollars et la Corée du Sud à hauteur de 100 millions de dollars. Le reste sera financé par la BAD et l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (Asean), à hauteur de respectivement 130 millions et 70 millions de dollars.Trends.be, avec Belga