Mardi 30 janvier

Je commence à recevoir des conseils en placement. Le mois de février serait le mois de l'embellie. Je demande à voir.

Mercredi 31 janvier

De passage du côté de Liège pour une réunion d'entrepreneurs intéressés par les crypto-monnaies, je rencontre un coiffeur fan de bitcoin. Je me laisse tenter par une petite coupe.

Vendredi 2 février

Malgré les appels à la prudence, j'ai à nouveau craqué. Pensant acheter à bas prix, j'assiste impuissant à l'effondrement du cours du bitcoin.

Samedi 3 février

J'essuie des critiques et mes premières insultes : le Bitcoin Challenge serait une ode à la spéculation et à l'économie-casino. Vu les sommes que je perds en un temps record, j'ai plutôt le sentiment que mon expérience aura un effet dissuasif sur les novices et les curieux.

Capture d'écran Twitter
© Capture d'écran Twitter

Mardi 6 février

Après trois semaines, j'ai accumulé une perte énorme, équivalent à 1.400 euros sur 4.000 euros investis.

Mardi 30 janvierJe commence à recevoir des conseils en placement. Le mois de février serait le mois de l'embellie. Je demande à voir.Mercredi 31 janvierDe passage du côté de Liège pour une réunion d'entrepreneurs intéressés par les crypto-monnaies, je rencontre un coiffeur fan de bitcoin. Je me laisse tenter par une petite coupe.Vendredi 2 févrierMalgré les appels à la prudence, j'ai à nouveau craqué. Pensant acheter à bas prix, j'assiste impuissant à l'effondrement du cours du bitcoin.Samedi 3 févrierJ'essuie des critiques et mes premières insultes : le Bitcoin Challenge serait une ode à la spéculation et à l'économie-casino. Vu les sommes que je perds en un temps record, j'ai plutôt le sentiment que mon expérience aura un effet dissuasif sur les novices et les curieux.Mardi 6 févrierAprès trois semaines, j'ai accumulé une perte énorme, équivalent à 1.400 euros sur 4.000 euros investis.