Quiconque exerce l'activité d'intermédiation en crédit en Belgique doit être inscrit auprès de la FSMA dans le registre des intermédiaires de crédit. Les prêteurs ne peuvent faire appel qu'à ceux-ci. Entre février et mai 2017, Beobank a pourtant recouru "de manière illicite" aux services d'une société qui n'était plus inscrite comme intermédiaire de crédit durant cette période, précise la FSMA.

Cette société avait perdu son autorisation provisoire pour l'exercice d'activités en matière de crédit à la consommation en janvier 2017, lorsque l'autorité avait rejeté sa demande d'inscription.

La procédure contre Beobank a finalement débouché sur un règlement transactionnel pour un montant de 25.000 euros.

Quiconque exerce l'activité d'intermédiation en crédit en Belgique doit être inscrit auprès de la FSMA dans le registre des intermédiaires de crédit. Les prêteurs ne peuvent faire appel qu'à ceux-ci. Entre février et mai 2017, Beobank a pourtant recouru "de manière illicite" aux services d'une société qui n'était plus inscrite comme intermédiaire de crédit durant cette période, précise la FSMA. Cette société avait perdu son autorisation provisoire pour l'exercice d'activités en matière de crédit à la consommation en janvier 2017, lorsque l'autorité avait rejeté sa demande d'inscription. La procédure contre Beobank a finalement débouché sur un règlement transactionnel pour un montant de 25.000 euros.