L'Etat belge possède 10,8 % des actions de BNP Paribas. Celui-ci prévoit un dividende de 1 à 1,50 euro par action. L'Etat possède 128 millions d'actions et recevra donc 192 millions d'euros, a chiffré De Tijd.

L'Etat belge a pris une participation dans la banque française après la reprise de Fortis Banque.

Les garanties d'Etat aux banques : rendement de 1,8 milliard sur trois ans

Plus largement, les garanties octroyées par l'Etat fédéral aux banques lors de la crise financière lui rapporteront 662 millions d'euros en 2010 et 643 millions d'euros en 2011, soit 1,8 milliard d'euros sur trois ans, selon les projections de Didier Reynders, ministre des Finances, rapporte L'Echo sur son site Internet mercredi.

"La principale recette découlant du soutien accordé par l'Etat au monde bancaire ne provient pas des dividendes mais des garanties sur des opérations de refinancement et des portefeuilles de crédits structurés, octroyées au plus fort de la crise financière", écrit L'Echo.

L'année dernière, les primes avaient déjà rapporté 501 millions d'euros à l'Etat.

Trends.be, avec Belga

L'Etat belge possède 10,8 % des actions de BNP Paribas. Celui-ci prévoit un dividende de 1 à 1,50 euro par action. L'Etat possède 128 millions d'actions et recevra donc 192 millions d'euros, a chiffré De Tijd. L'Etat belge a pris une participation dans la banque française après la reprise de Fortis Banque. Les garanties d'Etat aux banques : rendement de 1,8 milliard sur trois ans Plus largement, les garanties octroyées par l'Etat fédéral aux banques lors de la crise financière lui rapporteront 662 millions d'euros en 2010 et 643 millions d'euros en 2011, soit 1,8 milliard d'euros sur trois ans, selon les projections de Didier Reynders, ministre des Finances, rapporte L'Echo sur son site Internet mercredi. "La principale recette découlant du soutien accordé par l'Etat au monde bancaire ne provient pas des dividendes mais des garanties sur des opérations de refinancement et des portefeuilles de crédits structurés, octroyées au plus fort de la crise financière", écrit L'Echo. L'année dernière, les primes avaient déjà rapporté 501 millions d'euros à l'Etat. Trends.be, avec Belga