M. Prot, 63 ans, a informé le conseil d'administration de son départ, a précisé cette source ayant requis l'anonymat. Jean Lemierre, 64 ans, son proche conseiller qui a négocié l'accord avec les autorités américaines, est pressenti pour le remplacer.

Un conseil d'administration de la banque prévu ce vendredi devrait entériner cette décision, a ajouté cette source. Son départ devrait être effectif au 1er décembre. Baudouin Prot a été directeur général de l'établissement financier de 2003 à 2011, période au cours de laquelle la banque a enfreint la loi américaine en effectuant des paiements en dollars vers des pays sous embargo.

Ces infractions ont valu à BNP Paribas de lourdes sanctions aux Etats-Unis, dont une amende record de 8,9 milliards de dollars (6,6 milliards d'euros). S'il n'a pas personnellement été mis en cause par les autorités américaines, M. Prot avait été très affecté par cette affaire, selon des sources internes.

M. Prot, 63 ans, a informé le conseil d'administration de son départ, a précisé cette source ayant requis l'anonymat. Jean Lemierre, 64 ans, son proche conseiller qui a négocié l'accord avec les autorités américaines, est pressenti pour le remplacer. Un conseil d'administration de la banque prévu ce vendredi devrait entériner cette décision, a ajouté cette source. Son départ devrait être effectif au 1er décembre. Baudouin Prot a été directeur général de l'établissement financier de 2003 à 2011, période au cours de laquelle la banque a enfreint la loi américaine en effectuant des paiements en dollars vers des pays sous embargo. Ces infractions ont valu à BNP Paribas de lourdes sanctions aux Etats-Unis, dont une amende record de 8,9 milliards de dollars (6,6 milliards d'euros). S'il n'a pas personnellement été mis en cause par les autorités américaines, M. Prot avait été très affecté par cette affaire, selon des sources internes.