Cette situation dans le rouge ne constitue pas une surprise dans la mesure où l'institution de Caroline du Nord (centre des Etats-Unis) avait annoncé fin juin qu'elle allait payer 14 milliards de dollars (9,7 milliards d'euros) pour solder les contentieux générés par sa filiale Countrywide Financial, l'un des principaux protagonistes du scandale des prêts "subprimes" à l'origine de la crise de 2008.

L'action de la banque a déjà perdu 27% cette année et a terminé lundi, pour la première fois depuis mai 2009, sous le seuil des 10 dollars.

Trends.be avec Belga

Cette situation dans le rouge ne constitue pas une surprise dans la mesure où l'institution de Caroline du Nord (centre des Etats-Unis) avait annoncé fin juin qu'elle allait payer 14 milliards de dollars (9,7 milliards d'euros) pour solder les contentieux générés par sa filiale Countrywide Financial, l'un des principaux protagonistes du scandale des prêts "subprimes" à l'origine de la crise de 2008. L'action de la banque a déjà perdu 27% cette année et a terminé lundi, pour la première fois depuis mai 2009, sous le seuil des 10 dollars. Trends.be avec Belga