ABN Amro estime que 1.500 emplois seront supprimés via des licenciements et que 850 autres disparaîtront naturellement. Le groupe prévoit par ailleurs de créer dans le même temps 450 nouveaux emplois.

Le groupe avait déjà indiqué vouloir supprimer plusieurs centaines d'emplois d'ici 2014, pour améliorer son efficacité et sa rentabilité.

Le syndicat néerlandais FNV Bondgenoten s'est dit sous le choc vendredi après l'annonce d'ABN Amro.

Le groupe bancaire a en outre dévoilé vendredi avoir réalisé un important bénéfice au premier semestre 2011, à 864 millions d'euros.

Trends.be avec Belga

ABN Amro estime que 1.500 emplois seront supprimés via des licenciements et que 850 autres disparaîtront naturellement. Le groupe prévoit par ailleurs de créer dans le même temps 450 nouveaux emplois. Le groupe avait déjà indiqué vouloir supprimer plusieurs centaines d'emplois d'ici 2014, pour améliorer son efficacité et sa rentabilité. Le syndicat néerlandais FNV Bondgenoten s'est dit sous le choc vendredi après l'annonce d'ABN Amro. Le groupe bancaire a en outre dévoilé vendredi avoir réalisé un important bénéfice au premier semestre 2011, à 864 millions d'euros. Trends.be avec Belga