Le nombre de réclamations est plus élevé que prévu. Ageas tablait initialement sur 175.000 à 200.000 réclamations. Les investisseurs avaient jusqu'au 28 juillet pour demander une compensation.

Moins de 250 investisseurs ont opté pour le opt-out (refus de la proposition). Ils représentent environ 1% du montant du règlement.

Ageas a négocié ce "méga" règlement, le plus important jamais conclu en Europe, avec une série de clubs d'investisseurs. Ce règlement est devenu définitif l'an dernier après une âpre bataille juridique de plusieurs années.

Le montant que reçoit un investisseur, pour la perte liée à son investissement dans Fortis, dépend d'une série de paramètres.

A côté de ce règlement Fortis, plusieurs affaires sont toujours pendantes devant la justice contre le successeur de Fortis.

Meilleur premier semestre jamais enregistré pour l'assureur Ageas

L'assureur Ageas, présent en Belgique via AG Insurance, a réalisé son meilleur premier semestre depuis son existence. L'entreprise poursuit son programme de rachat d'actions, indique mercredi Ageas avant l'ouverture de la bourse.

Ageas a engrangé un bénéfice net de 606 millions d'euros au premier semestre contre 441 millions l'an dernier à la même période. Le deuxième trimestre a été particulièrement rentable avec un bénéfice net de 335 millions d'euros soit 83% de plus que l'an dernier.

Le patron d'Ageas Bart De Smet souligne que les assurances-vie et les produits non-vie ont tous deux réalisé de bonnes prestations.

Le revenu des primes a atteint 21 milliards d'euros (+11%).

Ageas a annoncé mercredi vu la "forte solvabilité et la position en cash du groupe" un programme de rachat d'actions de 200 millions, le neuvième consécutif. Ce programme se terminera le 5 août 2020.