La plupart des clients ne paient simplement plus leurs assurances, d'autres font de fausses déclarations de sinistre. Wauthier Robyns, d'Assuralia, plaide pour que des règles soient édictées. "L'une des choses les plus importantes que nous demandons, c'est d'avoir accès au registre de l'état", déclare-t-il à deredactie.be. "De cette manière, nous pouvons retrouver les personnes qui déménagent et qui figurent sur cette liste noire car nous ne savons plus où elles habitent".

La plupart des clients ne paient simplement plus leurs assurances, d'autres font de fausses déclarations de sinistre. Wauthier Robyns, d'Assuralia, plaide pour que des règles soient édictées. "L'une des choses les plus importantes que nous demandons, c'est d'avoir accès au registre de l'état", déclare-t-il à deredactie.be. "De cette manière, nous pouvons retrouver les personnes qui déménagent et qui figurent sur cette liste noire car nous ne savons plus où elles habitent".