Cela signifie que certains employeurs vont devoir payer davantage pour la pension complémentaire de leurs employés.

L'Autorité des services et marchés financiers (FSMA) a demandé des informations à 50 fonds de pension qui risquaient selon elle de présenter un déficit.

Selon les résultats, l'impact de la crise de l'euro est beaucoup plus faible que celui de la crise du crédit il y a trois ans. En 2008, près de 100 fonds de pension étaient en déficit et fin 2010, 50 plans de redressement couraient encore.

Trends.be, avec Belga

Cela signifie que certains employeurs vont devoir payer davantage pour la pension complémentaire de leurs employés. L'Autorité des services et marchés financiers (FSMA) a demandé des informations à 50 fonds de pension qui risquaient selon elle de présenter un déficit. Selon les résultats, l'impact de la crise de l'euro est beaucoup plus faible que celui de la crise du crédit il y a trois ans. En 2008, près de 100 fonds de pension étaient en déficit et fin 2010, 50 plans de redressement couraient encore. Trends.be, avec Belga