Belfius a clôturé son premier semestre sur un "solide" résultat brut de 421 millions d'euros (contre 445 millions d'euros au premier semestre 2019), pour un résultat net de 21 millions d'euros (contre 304 millions d'euros), a fait savoir vendredi le bancasseur.

Les demandes de diminution de factures d'acompte et la mise en place de plans de paiement ont fortement augmenté du fait de la crise sanitaire et du confinement si bien que risque financier des fournisseurs d'énergie a triplé depuis février, font part mercredi L'Echo et De Tijd citant la Febeg, la fédération regroupant les fournisseurs d'énergie.