L'agence de presse Bloomberg avance que l'introduction en bourse d'Azelis valoriserait l'entreprise à quelque 5 milliards d'euros. Si elle se concrétise, ce serait la plus grande entrée en bourse depuis des années à Bruxelles.

Selon les informations de L'Echo, Azelis viserait les investisseurs institutionnels et mettrait en vente à la fois des actions existantes et de nouveaux titres. Azelis a déjà sélectionné une série de banques internationales pour placer les actions dans le marché: Goldman Sachs et JP Morgan dirigent le syndicat bancaire, où l'on retrouve également HSBC, Barclays, ING et BNP Paribas.

Le groupe a son siège en Belgique, mais est le résultat de la fusion en 2001 de l'entreprise italienne Novorchem et du groupe français Arnaud. En Belgique, la filiale locale d'Azelis est constituée des distributeurs chimiques Sepulchre, Sibeco et YDS Chemicals.

Si l'introduction en bourse d'Azelis est menée à bien, ce sera le quatrième nouveau venu sur cette place financière cette année.

L'agence de presse Bloomberg avance que l'introduction en bourse d'Azelis valoriserait l'entreprise à quelque 5 milliards d'euros. Si elle se concrétise, ce serait la plus grande entrée en bourse depuis des années à Bruxelles. Selon les informations de L'Echo, Azelis viserait les investisseurs institutionnels et mettrait en vente à la fois des actions existantes et de nouveaux titres. Azelis a déjà sélectionné une série de banques internationales pour placer les actions dans le marché: Goldman Sachs et JP Morgan dirigent le syndicat bancaire, où l'on retrouve également HSBC, Barclays, ING et BNP Paribas. Le groupe a son siège en Belgique, mais est le résultat de la fusion en 2001 de l'entreprise italienne Novorchem et du groupe français Arnaud. En Belgique, la filiale locale d'Azelis est constituée des distributeurs chimiques Sepulchre, Sibeco et YDS Chemicals. Si l'introduction en bourse d'Azelis est menée à bien, ce sera le quatrième nouveau venu sur cette place financière cette année.