Le patron du constructeur allemand, Rupert Stadler, a précisé lundi que la Q1 allait devenir une "pierre importante" pour la stratégie de croissance d'Audi. En Belgique, Audi Brussels attend actuellement plus d'informations quant à son carnet de commandes à partir de 2016. Selon le délégué syndical Hedwin De Clercq (ABVV/FGTB), des précisions sur les modèles à assembler à Forest sont attendues dans les prochaines semaines. La Q1 n'est toutefois pas à l'ordre du jour. "En Allemagne, ils sont particulièrement contents d'Audi Brussels et on a déjà fait savoir qu'une solution allait certainement venir pour l'après 2016", a ajouté M. De Clercq. Toujours d'après ce dernier, Audi Brussels a demandé un supplément de production à l'Allemagne pour ces deux prochaines années. Le syndicaliste estime que, l'an prochain, 108.000 véhicules devraient sortir de l'usine forestoise, en deçà de la capacité maximale de production du site. (Belga)

Le patron du constructeur allemand, Rupert Stadler, a précisé lundi que la Q1 allait devenir une "pierre importante" pour la stratégie de croissance d'Audi. En Belgique, Audi Brussels attend actuellement plus d'informations quant à son carnet de commandes à partir de 2016. Selon le délégué syndical Hedwin De Clercq (ABVV/FGTB), des précisions sur les modèles à assembler à Forest sont attendues dans les prochaines semaines. La Q1 n'est toutefois pas à l'ordre du jour. "En Allemagne, ils sont particulièrement contents d'Audi Brussels et on a déjà fait savoir qu'une solution allait certainement venir pour l'après 2016", a ajouté M. De Clercq. Toujours d'après ce dernier, Audi Brussels a demandé un supplément de production à l'Allemagne pour ces deux prochaines années. Le syndicaliste estime que, l'an prochain, 108.000 véhicules devraient sortir de l'usine forestoise, en deçà de la capacité maximale de production du site. (Belga)