"Les négociations sont difficiles", explique Philippe Dierckens, secrétaire permanent Bruxelles pour le Setca. "Ces licenciements sont dus au déplacement des services clientèle et financier à Cracovie, en Pologne. Ce qui nous révolte, c'est surtout que ces licenciements surviennent alors que la santé financière de l'entreprise est bonne." Les travailleurs fustigent le plan social qu'ils jugent minimaliste. Un nouveau round de négociations aura lieu vendredi. Les travailleurs suspendront leurs tâches le temps des discussions. D'autres actions pourraient suivre la semaine prochaine. (Belga)

"Les négociations sont difficiles", explique Philippe Dierckens, secrétaire permanent Bruxelles pour le Setca. "Ces licenciements sont dus au déplacement des services clientèle et financier à Cracovie, en Pologne. Ce qui nous révolte, c'est surtout que ces licenciements surviennent alors que la santé financière de l'entreprise est bonne." Les travailleurs fustigent le plan social qu'ils jugent minimaliste. Un nouveau round de négociations aura lieu vendredi. Les travailleurs suspendront leurs tâches le temps des discussions. D'autres actions pourraient suivre la semaine prochaine. (Belga)