Les discussions sur la CCT liant les 3.200 ouvriers du site gantois ont capoté après le rejet, par une large majorité des travailleurs, de deux propositions patronales. Les négociations achoppent notamment sur l'âge de la prépension et sur une prime liée aux résultats. Syndicats, direction, un représentant des employeurs et un conciliateur social ont tenté mardi de dégager une solution. Les négociations ont duré jusque 02h30 et ont abouti à plusieurs changements dans le projet de CCT. Les syndicats décideront ce mercredi quand ces changements seront présentés aux travailleurs. Aucune nouvelle réunion n'est prévue ce jour. Si 66,6 pc d'entre eux le rejettent, la grève se poursuivra. L'entreprise a fait appel à une cinquantaine de travailleurs afin de garantir la sécurité des installations. (Belga)

Les discussions sur la CCT liant les 3.200 ouvriers du site gantois ont capoté après le rejet, par une large majorité des travailleurs, de deux propositions patronales. Les négociations achoppent notamment sur l'âge de la prépension et sur une prime liée aux résultats. Syndicats, direction, un représentant des employeurs et un conciliateur social ont tenté mardi de dégager une solution. Les négociations ont duré jusque 02h30 et ont abouti à plusieurs changements dans le projet de CCT. Les syndicats décideront ce mercredi quand ces changements seront présentés aux travailleurs. Aucune nouvelle réunion n'est prévue ce jour. Si 66,6 pc d'entre eux le rejettent, la grève se poursuivra. L'entreprise a fait appel à une cinquantaine de travailleurs afin de garantir la sécurité des installations. (Belga)