Lors de cette rencontre, le Premier ministre entend bien faire part à M. Mittal de l'incompréhension des autorités belges devant cette décision qui touche quelque 1.300 travailleurs. Il s'agira également de voir si des solutions peuvent être trouvées pour les travailleurs. "Nous soutenons les travailleurs et leurs familles. Les travailleurs et les autorités ont déjà fait beaucoup d'efforts pour maintenir l'activité d'ArcelorMittal dans notre pays", a réagi depuis Davos M. Di Rupo, assurant que le gouvernement fédéral se tiendra aux côtés du gouvernement wallon dans ce dossier. (MUA)

Lors de cette rencontre, le Premier ministre entend bien faire part à M. Mittal de l'incompréhension des autorités belges devant cette décision qui touche quelque 1.300 travailleurs. Il s'agira également de voir si des solutions peuvent être trouvées pour les travailleurs. "Nous soutenons les travailleurs et leurs familles. Les travailleurs et les autorités ont déjà fait beaucoup d'efforts pour maintenir l'activité d'ArcelorMittal dans notre pays", a réagi depuis Davos M. Di Rupo, assurant que le gouvernement fédéral se tiendra aux côtés du gouvernement wallon dans ce dossier. (MUA)