Le numéro un bancaire helvétique a a par ailleurs annoncé mercredi prévoir essuyer une perte nette au titre du quatrième trimestre 2012, en raison principalement des provisions à constituer pour régler les litiges et les questions réglementaires en lien avec le bouclement du dossier Libor. Dans le détail, 1,2 milliard de dollars concerne le volet de l'affaire aux Etats-Unis. L'amende revenant aux autorités britanniques concerne une somme de 160 millions de livres. Les 59 millions de francs dus à l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) sont destinés à restituer des profits réalisés indûment. (PVO)

Le numéro un bancaire helvétique a a par ailleurs annoncé mercredi prévoir essuyer une perte nette au titre du quatrième trimestre 2012, en raison principalement des provisions à constituer pour régler les litiges et les questions réglementaires en lien avec le bouclement du dossier Libor. Dans le détail, 1,2 milliard de dollars concerne le volet de l'affaire aux Etats-Unis. L'amende revenant aux autorités britanniques concerne une somme de 160 millions de livres. Les 59 millions de francs dus à l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) sont destinés à restituer des profits réalisés indûment. (PVO)