Pour le syndicat socialiste des employés, cet accord "important permet d'assurer enfin le maximum de sécurité juridique pour l'ensemble des aides-soignants et d'ouvrir ce droit à une harmonisation salariale au-delà des seuls hôpitaux et autres maisons de repos". Les négociations sur une cinquième convention collective de travail dans le secteur des soins de santé avaient capoté à la mi-octobre. Alors que le gouvernement avait décidé de débloquer 14,2 millions d'euros pour la mise en oeuvre de l'harmonisation barémique des aides-soignants, les fédérations d'employeurs avaient refusé de signer la convention et donc l'application de l'échelle barémique 1,35 pour tous les aides-soignants du secteur. Depuis lors, les syndicats avaient mené plusieurs actions dans différents hôpitaux du pays. (Belga)

Pour le syndicat socialiste des employés, cet accord "important permet d'assurer enfin le maximum de sécurité juridique pour l'ensemble des aides-soignants et d'ouvrir ce droit à une harmonisation salariale au-delà des seuls hôpitaux et autres maisons de repos". Les négociations sur une cinquième convention collective de travail dans le secteur des soins de santé avaient capoté à la mi-octobre. Alors que le gouvernement avait décidé de débloquer 14,2 millions d'euros pour la mise en oeuvre de l'harmonisation barémique des aides-soignants, les fédérations d'employeurs avaient refusé de signer la convention et donc l'application de l'échelle barémique 1,35 pour tous les aides-soignants du secteur. Depuis lors, les syndicats avaient mené plusieurs actions dans différents hôpitaux du pays. (Belga)