"La conséquence de la nouvelle mesure est que le licenciement va devenir beaucoup plus procédural en Belgique, ouvrant la porte aux lenteurs de la justice, à des jurisprudences non uniformes et à des coûts procéduraux élevés", déplore le SDI dans un communiqué. Pour le SDI, cette réforme obligera les employeurs à se constituer des dossiers sur leurs travailleurs afin d'être à même, le cas échéant, de motiver un éventuel licenciement. "Or, face à une telle nécessité, les employeurs ne seront pas égaux: l'entreprise de taille significative disposera de moyens pour soutenir des 'dossiers de licenciement', moyens dont sera dépourvue la TPE qui n'occupe que quelques travailleurs." (Belga)

"La conséquence de la nouvelle mesure est que le licenciement va devenir beaucoup plus procédural en Belgique, ouvrant la porte aux lenteurs de la justice, à des jurisprudences non uniformes et à des coûts procéduraux élevés", déplore le SDI dans un communiqué. Pour le SDI, cette réforme obligera les employeurs à se constituer des dossiers sur leurs travailleurs afin d'être à même, le cas échéant, de motiver un éventuel licenciement. "Or, face à une telle nécessité, les employeurs ne seront pas égaux: l'entreprise de taille significative disposera de moyens pour soutenir des 'dossiers de licenciement', moyens dont sera dépourvue la TPE qui n'occupe que quelques travailleurs." (Belga)