Selon le front commun syndical, le gouvernement en affaires courantes doit se pencher dans les prochains jours sur la sélection de l'opérateur postal qui assurera la distribution des journaux à partir du 1er janvier 2016. "Contrairement aux autres opérateurs, bpost fait appel à son personnel contractuel et statutaire pour cette distribution. Malgré tout, l'entreprise risque de perdre le contrat, ce qui pourrait faire passer à la trappe quelque 3.000 emplois", a précisé le front commun. (Belga)

Selon le front commun syndical, le gouvernement en affaires courantes doit se pencher dans les prochains jours sur la sélection de l'opérateur postal qui assurera la distribution des journaux à partir du 1er janvier 2016. "Contrairement aux autres opérateurs, bpost fait appel à son personnel contractuel et statutaire pour cette distribution. Malgré tout, l'entreprise risque de perdre le contrat, ce qui pourrait faire passer à la trappe quelque 3.000 emplois", a précisé le front commun. (Belga)