Le plafonnement des prix pèse sur le sentiment à l’égard de 7C Solarparken

© Getty Images/iStockphoto

L’action s’est dépréciée ces derniers mois mais les perspectives de l’entreprise sont très bonnes.

L’exploitant belge de parcs solaires en Allemagne et en Belgique a signé une année record. Dans sa mise à jour relative au 3e trimestre, il avait d’ailleurs encore revu à la hausse les chiffres prévisionnels pour l’exercice 2022: un chiffre d’affaires (CA) d’environ 80 millions d’euros (prévision antérieure: 62-65 millions), un cash-flow d’exploitation (Ebitda) de 70 millions d’euros (projection précédente: 49,1 millions d’euros en cas de plafonnement des prix ou 55,4 millions sans plafonnement) et un cash-flow net par action de 0,70 euro (pronostic initial: 0,53-0,61 euro). Des chiffres inédits qu’ont permis, premièrement, la croissance continue du portefeuille de parcs photovoltaïques. Au cours des neuf premiers mois en effet, la capacité opérationnelle s’est accrue de 21%, à 340 mégawatts-crête. Deuxièmement, l’ensoleillement supérieur à la moyenne (6% de plus que la moyenne à long terme); après neuf mois, le rendement était supérieur de 10% au niveau enregistré sur la même période en 2021, année caractérisée par un ensoleillement exceptionnellement faible (4% de moins). Enfin, les prix élevés de l’électricité: ils ont fait grimper de 20% le prix moyen du mégawatt-heure, de 198 à 238 euros. Le CA a augmenté de 56%, à 74,1 millions d’euros, et l’Ebitda, de 59%, à 66,8 millions.

A fin 2022, la puissance installée avait dépassé l’objectif de 400 mégawatts-crête (401). En octobre, 7C Solarparken a acquis les droits sur deux grands projets photovoltaïques, de 96 mégawatts-crête au total, qui devraient en principe être construits en 2023. La puissance visée pour fin 2024 (525 mégawatts-crête) devrait donc être atteinte sans peine.

Notons que la hausse des prévisions annuelles tient compte d’un coût de 3,3 millions d’euros (dont 2,7 millions en Allemagne) résultant du plafonnement des prix mis en oeuvre en Allemagne le 1er décembre.

Conclusion

En dépit de l’incertitude que suscite le fait que personne ne sache quand l’Allemagne cessera de plafonner les prix de l’électricité, nous relevons à nouveau notre conseil, à « acheter », car l’action s’est dépréciée ces derniers mois et que les perspectives de cette entreprise gérée de main de maître sont excellentes. Cette valeur défensive demeure dans le portefeuille modèle.

Conseil: acheter

Risque: faible

Rating: 1A

Cours: 4,25 euros

Ticker: HRPK GY

Code ISIN: DE000A11QW68

Marché: Francfort

Capit. boursière: 331,5 millions EUR

C/B 2021: 30,4

C/B attendu 2022: 14,6

Perf. cours sur 12 mois: -5,4%

Perf. cours depuis le 01/01: -0,6%

Rendement du dividende: 2,6%

Partner Content