Le chômage corona de 2022 sera assimilé à une période de travail (Dermagne)

Le vice Premier ministre et ministre de l'Economie Pierre-Yves Dermagne. © BELGA

Au premier semestre 2022, les entreprises ont pu faire appel au système spécial de chômage temporaire, mis en place pendant la crise du coronavirus. Mais ces jours de chômage n’ont pas compté comme une période équivalente pour les jours de congé, contrairement à 2020 et 2021.

En conséquence, les jours de chômage corona en 2022 risquaient de ne pas être pris en compte pour le calcul du nombre de jours de congés et le pécule de vacances. Selon les syndicats, 300.000 à 400.000 travailleurs étaient concernés.

Les partenaires sociaux, réunis au comité de gestion de l’Office National des Vacances Annuelles (ONVA), ont rendu la semaine passée un avis favorable à une assimilation.

Afin d’aider les employeurs et caisses de paiement, le gouvernement a également décidé que les recettes sociales et fiscales liées à cette assimilation leur seront restituées. Elles ne permettent pas de couvrir l’entièreté du coût mais des solutions sont à l’étude pour répondre au problème budgétaire de l’ONVA à moyen terme, a précisé le cabinet de M. Dermagne.

Partner Content