Article du magazine
Paul Jorion

En tant qu'expert d'un comité d'éthique en intelligence artificielle (AI4People), je suis souvent interrogé sur la question du biais des algorithmes : l'intelligence artificielle aurait des préjugés, il faudrait donc s'en protéger. Le défi à relever est souvent présenté ainsi : "Un jour des utilisateurs décidèrent de tourner en bourrique une intelligence artificielle (IA). Ils l'encouragèrent en la complimentant quand elle donnait des réponses à connotation raciste, et voilà qu'elle devint bientôt raciste, rendant le système inutilisable".

Article du magazine

L'explosion de l'e-commerce, un peu par la force des choses, durant le confinement suivie du maintien d'une forte hausse des activités a poussé DPD Belux, la filiale belgo-luxembourgeoise du groupe de livraison de colis contrôlé par La Poste française, à accélérer son plan de développement.

Article du magazine

L'univers des start-up technologiques est impitoyable. Et l'on sait que, par définition, la majorité des nouveaux projets numériques ne rencontreront pas le succès espéré. Le pourcentage de réussite se révèle même très faible. Le start-up studio bruxellois Barefoot & Co, qui avait déjà quitté les radars depuis quelque temps, confirme la triste règle.

Article du magazine

Utilisé à tout instant par des millions d'automobilistes qui cherchent leur chemin, le service Google Maps est également devenu un incontournable des voyageurs à la recherche d'hôtels, de lieux touristiques ou même d'une trottinette en libre-service. L'application se transforme progressivement en une "super app" intégrant toujours plus de services.

Article du magazine

"L'eau a toujours coulé du robinet mais en été, lorsque les touristes affluaient, nous avons vécu des jours d'angoisse", reconnaît Johan Cabooter, responsable de la division "eau" de l'entreprise communale autonome Stadsontwikkeling Knokke-Heist, en abrégé AGSO.

Article du magazine

Essayiste, conférencier, entrepreneur, consultant, Philippe Bloch est terriblement sympathique et enthousiaste. Et il déteste la déprime et les expressions qui la véhiculent. Il en a d'ailleurs fait un livre voici trois ans : " Ne me dites plus jamais bon courage ". Mais aujourd'hui, c'est de cette crise sanitaire et économique qu'il veut parler. Une crise qui a ouvert des chantiers considérables, et donc un immense champ des possibles. A condition d'avoir des rêves, du courage, de retrousser ses manches et de ne pas être trop c...

Article du magazine

Malgré le contexte chahuté et un indice en repli, iTeos a démarré en trombe sa cotation sur le Nasdaq vendredi dernier. Le cours de la biotech wallonne a bondi de 30 % avant de clôturer en légère hausse.