Vandemoortele Seneffe: la direction regrette la grève mais justifie le licenciement

19/09/13 à 11:47 - Mise à jour à 11:47

Source: Trends-Tendances

(Belga) La direction de Vandemoortele regrette la grève en cours sur le site de l'entreprise à Seneffe, annonce-t-elle dans un communiqué jeudi. Les quelque 250 travailleurs du site ont pris la décision de débrayer mercredi en fin de soirée à l'issue d'une assemblée générale. Ils entendent ainsi protester contre le licenciement d'un travailleur.

Le site de production et de distribution de produits alimentaires est à l'arrêt suite au licenciement, "sans aucun respect des procédures légales" selon les syndicats, d'un délégué SETCa. La direction de l'entreprise explique quant à elle que le comportement du travailleur "mettait en péril le développement de l'usine". Elle fait état de "plaintes graves de harcèlement", tant moral que sexuel, ainsi que d'encouragements vis-à-vis de comportements dégradants. Une équipe d'un service externe de prévention et de protection a mené une mission au sein de l'usine pour analyser la situation. Des "comportements déviants" avaient été constatés, c'est pourquoi une politique de tolérance zéro avait été instaurée, de concert avec une charte de bien-être au travail approuvée par le comité de prévention et de protection au travail. De nouveaux cas de harcèlement lui ayant été imputés, la direction a pris la décision de licencier le travailleur. "Ce dernier étant délégué syndical et bénéficiant d'une protection, il touchera 57 mois de préavis", précise la direction. (Belga)

Nos partenaires