USA: trois ex-courtiers de Rabobank inculpés de manipulation des taux

14/01/14 à 01:19 - Mise à jour à 01:19

Source: Trends-Tendances

(Belga) Trois anciens courtiers de la banque néerlandaise Rabobank, de nationalité australienne, britannique et japonaise, ont été inculpés lundi par les autorités américaines pour manipulation de taux d'intérêt.

L'inculpation de ces ex-traders intervient moins de trois mois après un accord passé entre Rabobank et le ministère américain de la Justice, le 29 octobre, sur le paiement d'une amende de 325 millions de dollars dans le cadre de l'enquête sur la manipulation du Libor, l'indice de référence interbancaire en yens. Paul Robson du Royaume-Uni, Paul Thompson d'Australie et Tetsuya Motomura du Japon, qui travaillaient de Londres, Singapour et Tokyo, ont été inculpés à New York de complicité de fraude bancaire et de transferts de fonds frauduleux, annonce un communiqué du ministère de la Justice. Tous trois avaient "délibérément soumis des taux du Libor qu'ils qualifiaient d''indécemment élevés' ou d''absurdement bas' pour avantager leurs propres positions de courtage", a déclaré la procureure adjointe par intérim de New York, Mythili Raman. Selon l'acte d'accusation, de mai 2006 à au moins janvier 2011, les trois hommes avaient accepté de soumettre des taux Libor faux et frauduleux au bénéfice de leurs activités de traders. Ils risquent chacun jusqu'à 30 ans de prison. Valerie Parlave, directrice du FBI chargée de la division antitrust, a estimé, dans le même communiqué, que "la manipulation des taux de référence, indexés sur les produits financiers à travers le monde, érode l'intégrité de nos marchés financiers". D'autres banques, telles Barclays, UBS et Royal Bank of Scotland, ont déjà été condamnées à payer des amendes faramineuses à la suite du scandale du Libor. (Belga)

Nos partenaires