USA: plainte contre plusieurs banques européennes pour manipulation des prix de l'or

05/03/14 à 22:53 - Mise à jour à 22:53

Source: Trends-Tendances

(Belga) La banque française Société générale, les britanniques HSBC et Barclays et l'allemande Deutsche Bank ont été assignées devant la justice américaine par un particulier qui les accuse d'avoir manipulé les prix de l'or.

Dans sa plainte, déposée devant un tribunal du sud de Manhattan à New York, Kevin Maher, un particulier ayant investi dans l'or, explique que ces quatre banques et la canadienne Bank of Nova Scotia ont "violé la loi". Il dit avoir "de bonnes raisons" de croire qu'entre le 1er janvier 2004 et aujourd'hui, ces cinq institutions se sont entendues pour manipuler les prix de l'or. "Cette demande est sans fondement et la Société Générale entend la réfuter durant cette procédure", a réagi la banque française dans une déclaration. M. Maher dit chercher à réunir d'autres investisseurs qui s'estimeraient lésés pour monter une action en nom collectif. La fixation du prix de l'once de métal jaune à Londres a lieu électroniquement deux fois par jour, matin et après-midi, par un groupe de cinq banques internationales (Barclays, Deutsche Bank, HSBC, Société Générale et Bank of Nova Scotia). Ce taux de référence est utilisé par les compagnies minières et les banques centrales pour évaluer la valeur des métaux. Il affecte directement les prix des bijoux mais surtout les revenus des compagnies aurifères et les prix que doivent payer les raffineurs. Il a aussi un effet direct sur les actions rattachées à l'or. Ce taux de référence aurait pu être manipulé depuis de nombreuses années par les banques chargées de le fixer, estiment des analystes cités par l'agence Bloomberg. Cette nouvelle affaire vient s'ajouter à des enquêtes des autorités de régulation de plusieurs pays sur des manipulations des taux interbancaires Libor et Euribor et de l'énorme marché des changes. (Belga)

Nos partenaires