Une cinquantaine d'emplois sont menacés à l'entreprise CPI à Houdeng

14/02/13 à 09:36 - Mise à jour à 09:36

Source: Trends-Tendances

(Belga) La direction danoise du groupe Borg Automotive a annoncé mercredi une restructuration de 75% du personnel à l'entreprise Car Parts Industries Belgium (CPI), à Houdeng. Une cinquantaine de travailleurs sont concernés.

La société, spécialisée dans le reconditionnement de pièces automobiles, emploie actuellement 76 travailleurs. Trois quarts d'entre sont concernés par les mesures annoncées. "L'administrateur délégué danois nous a annoncé la restructuration mercredi pour des raisons essentielles de coûts de main d'oeuvre", a indiqué Camillo Daloison de la CSC Métal, confirmant une information de La Province (Sudpresse). "Une partie du reconditionnement de boîtes de vitesses a déjà été délocalisée dans une autre antenne du groupe en Pologne en décembre dernier", a précisé le délégué syndical. L'entreprise CPI s'est implantée à Houdeng en 2000. CPI est également présente en Grande-Bretagne et en Pologne. Selon la CSC, le site de Houdeng serait en pertes croissantes depuis 2005. L'an dernier les pertes ont culminé à 1,3 million d'euros. "Un autre produit pour camion à plus forte plus-value sera reconditionné à Houdeng mais cela nécessite une restructuration", a ajouté la CSC. "Si les patrons sont convaincus de notre savoir-faire, nous n'acceptons pas les mesures annoncées. Nous pensons que l'apport d'un produit supplémentaire pourrait sauver l'emploi à Houdeng." Une première réunion d'information dans le cadre de la procédure Renault est programmée le 22 février. Il s'agit d'un nouveau coup dur pour la région du Centre, alors que les dossiers de NLMK et de Duferco sont en pleines négociations. (PVO)

Nos partenaires