Une alliance franco-belge en faveur de l'économie sociale et solidaire

11/12/12 à 14:47 - Mise à jour à 14:47

Source: Trends-Tendances

(Belga) En cette fin de l'année des coopératives décrétée par l'ONU, l'asbl IDEES (Institut de développement européen de l'économie sociale), la CRESS (Chambre régionale d'économie sociale et solidaire du Nord-Pas de Calais) et l'Union Régionale des scop du Nord-Pas de Calais, ont présenté, mardi, à la Maison des Mutualités, à Bruxelles, leur initiative européenne de soutien au déploiement des scop (sociétés coopératives et participantes) et de l'économie sociale et solidaire. Cette présentation se situe en amont de leur journée de travail de lundi prochain, aux Moulins de Beez, à Namur.

Graciano Torre Gonzalez, ministre espagnol de l'Economie des Asturies, se joindra, lundi, à Namur, à Jean-Claude Marcourt (PS), ministre de l'Economie et des PME, et Benoît Hamon, ministre délégué français de l'economie sociale et solidaire, pour dégager des pistes communes visant à renforcer les créations, reprises et transmissions d'entreprises par les salariés dans le contexte actuel de désindustrialisation. L'économie sociale de la zone Interreg (Nord-Pas de Calais, provinces du Hainault, Namur et Luxembourg) a affiché, en matière d'emplois, une croissance de 2,5% sur 2007-2008. En comparaison, sur la même période, le taux pour l'ensemble de l'économie dans la zone euro était de 0,8%. "Une fois créées, 4/5e des scop se pérennisent", remarque Jean Quéméré, vice-président de la CRESS." Elles tiennent longtemps et résistent mieux à la crise, car elles mettent la finance au service du projet et non au coeur du développement de l'entreprise." (PVO)

Nos partenaires