Un rapport d'experts pour sauver partiellement AGC Roux

29/04/14 à 13:04 - Mise à jour à 13:04

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le front commun syndical a présenté mardi un rapport d'étude relatif à l'avenir du siège d'AGC à Roux. Il estime possible le maintien partiel des activités, assorties à un changement d'orientation dans la production.

Un rapport d'experts pour sauver partiellement AGC Roux

AGC a annoncé en février son intention de fermer son site de Roux, essentiellement producteur de verre solaire à destination du photovoltaïque, ce qui entraînera la perte de 190 emplois. Une des étapes de la procédure Renault vient de se concrétiser avec le rapport demandé par le front commun syndical au bureau d'expert français Syndex. Il conclut au possible maintien d'une partie des activités, qui y seraient réorientées. Le verre imprimé, actuellement secondaire, deviendrait la production principale, compatible avec le four en place, et avec de meilleurs débouchés. Pour Syndex, une erreur a été commise en 2007, quand AGC a privilégié le verre solaire, alors qu'elle détenait 30% du marché du verre imprimé. Le rapport prévoit une période transitoire de deux à trois ans, avant de rendre le site de Roux à nouveau rentable. Pour les syndicats, le maintien du four actuel est indispensable, le temps de constituer des stocks. Syndex prévoit la construction d'un nouveau four. Cet investissement de 4 millions bénéficierait d'un partenariat public-privé avec la Région wallonne. Les syndicats ajoutent que, même accepté tel quel, le plan Syndex aurait un coût social, avec le maintien de 60 à 90 travailleurs sur le site de Roux. Ce rapport sera présenté en conseil d'entreprise extraordinaire mercredi. (Belga)

Nos partenaires