Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

22/10/12 à 10:00 - Mise à jour à 10:00

Un clic à 20 milliards de dollars

Un simple clic et vous avez 20 milliards de dollars qui s'évaporent dans la nature. C'est la mésaventure qui est arrivée à la fin de la semaine dernière à Google.

L'imprimeur de Google a appuyé sur le bouton envoi un peu trop tôt, et les résultats trimestriels de Google sont arrivés dans les mains des analystes financiers sans les précautions d'usage. Autrement dit, sans les amortisseurs classiques pour enrober les mauvaises nouvelles. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, l'action de Google a plongé de presque 10%, à un point tel que les dirigeants de Google ont demandé en urgence de suspendre la cotation de Google, ce qui a été fait durant 2h3O, autant dire une éternité en Bourse !

Inutile de dire que l'imprimeur est aujourd'hui interrogé par les gendarmes de la Bourse qui essaient de comprendre ce qui s'est passé. En attendant, l'action de Google qui caracolait autour des 700 dollars a perdu plusieurs pourcents dans cette triste affaire. C'est surtout embêtant pour les épargnants qui ont acheté des actions Google avec un stop loss, autrement dit, une consigne qui consiste à vendre l'action si elle baisse de, par exemple, plus de 5 ou de 10%. Ces épargnants ont donc vu ces programmes agir automatiquement et donc vendre leurs actions, alors qu'il s'agit d'une erreur humaine !

En revanche, ce qui a inquiété les analystes, puisque finalement, c'est de cela qu'il s'agit, c'est qu'ils ont réalisé que le bénéfice de Google était inférieur à leur prévision, et cela, en raison d'une hausse des coûts de Google, mais plus important encore, parce que la publicité recule. Google ne vit quasiment que de la pub via son moteur de recherche. Cela veut dire quoi ? Cela veut dire que les gens - vous et moi - surfont de plus en plus via notre téléphone portable, et/ou via les réseaux sociaux - et donc, nous passons un peu moins via le moteur de recherche de Google. C'est autant de clics en moins pour Google. Même si le dernier résultat trimestriel de Google est inférieur aux attentes, il est quand même de plus de 2 milliards de dollars. Comme quoi l'époque est folle, on crie presque à la fin du monde quand une entreprise réalise seulement 2 milliards de dollars de bénéfice !

Nos partenaires