Un administrateur de KBC doit payer 600.000 euros pour un délit d'initié

28/02/14 à 16:14 - Mise à jour à 16:14

Source: Trends-Tendances

(Belga) L'Autorité des services et marchés financiers FSMA a infligé deux règlements transactionnels dans le cadre d'une procédure de sanction administrative pour délit d'initié. Theo Roussi, administrateur chez KBC et patron de la société Plastiche NV, doit payer un montant de 600.000 euros. Il s'agit d'un record pour une sanction individuelle en Belgique. Le deuxième règlement transactionnel concerne Olivier Legrain, CEO de la société cotée en bourse, IBA, qui doit débourser 12.500 euros.

Un administrateur de KBC doit payer 600.000 euros pour un délit d'initié

La société Plastiche NV a vendu 200.000 actions KBC Group les 28 et 29 novembre 2012, après la tenue le 28 novembre 2012 d'un conseil d'administration où plusieurs scénarios pour le groupe bancaire, y compris une augmentation de capital, avaient été évoqués. L'augmentation de capital avait été formellement annoncée le 10 décembre. "L'acceptation du règlement transactionnel par la FSMA est motivée par le fait que l'intéressé a, de sa propre initiative, informé la FSMA des transactions litigieuses et a collaboré à l'enquête", souligne la FSMA. La seconde transaction à l'amiable concerne Olivier Legrain, CEO d'IBA. Elle porte sur un montant de 12.500 euros et est également nominative. Cette transaction fait suite "à l'achat par un tiers à partir du 21 novembre 2011 de 10.488 actions IBA. Cet achat suit une rencontre à titre privé au cours du week-end des 19 et 20 novembre 2011, avec M. Oliver Legrain, alors Chief Strategy Officer de IBA." La FSMA a par ailleurs informé le procureur du roi de sa décision d'engager une procédure de sanction administrative à l'encontre der Baudouin de Hemptinne, ancien collaborateur d'IBA, en raison de l'achat par ce dernier à partir du 21 novembre 2011 d'actions IBA. (Belga)

Nos partenaires