Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

07/02/13 à 16:48 - Mise à jour à 16:48

Twitter: pas un dollar de bénéfice et valorisé 9 milliards

Les amateurs de tweets, ces fameux messages envoyés par le site Twitter et qui ne peuvent pas dépasser 140 caractères seront sans doute étonnés, mais leurs tweets quotidiens à leurs amis ou connaissances ont rempli les poches des employés du site Twitter, au point qu'aujourd'hui ce site qui n'a pas encore gagné un dollar de bénéfice est valorisé à 9 milliards de dollars !

Mais comment un site qui n'est même pas coté en Bourse et qui n'a qu'un chiffre d'affaires de 141 millions de dollars peut-il valoir 9 milliards de dollars aujourd'hui, par quel miracle est-ce possible ?

Rassurez-vous, il n'y a pas de magie. Primo, c'est vrai que Twitter n'est pas coté en Bourse, mais comme les employés de ce site ont vendu une partie de leurs actions à un fonds d'investissement américain - BlackRock - cette prise de participation qui porte sur moins de 1% du capital a été faite au prix de 80 millions de dollars et donc, elle valorise automatiquement la société Twitter à 9 milliards !

Secundo, c'est vrai, que Twitter n'a réalisé que 141 millions de dollars en 2012 et sans un gramme de profit, mais ce qui plaide pour cette société, c'est qu'elle a une croissance démentielle et donc, Twitter pourrait passer de 141 millions de dollars de chiffres d'affaires en 2012 à un milliard de dollars pour d'ici 2014 !

Mais même avec un milliard de dollars de chiffres d'affaires, rien ne dit encore que Twitter va gagner de l'argent car son modèle publicitaire n'a pas l'air de bien marcher encore ! Mais bon, comme toujours, les spéculateurs se mettent à rêver, ils se disent que si BlackRock, l'un des fonds d'investissement les plus importants au monde a pris une participation dans le capital, c'est que Twitter en vaut la peine - peut-être, ou peut-être pas !

Sans jouer au pisse-vinaigre, je rappelle que si ces spéculateurs tablent sur une introduction en Bourse en 2014 de Twitter pour gagner de l'argent, je me dois de leur rappeler que l'action d'un site comme Groupon a perdu 80% de sa valeur depuis son introduction en Bourse. Même Facebook dont tout le monde parle a encore perdu 17% par rapport à son cours d'introduction !

D'autant qu'il faut se souvenir de sa règle de trois : quand une action comme celle de Groupon a perdu 80% de sa valeur, cela veut dire qu'elle doit réaliser un gain de 400% pour revenir à son point de départ, et ça, ce n'est pas de la magie, mais de la pure arithmétique !

Nos partenaires