Trop de grèves sauvages dans les TEC wallons

11/03/14 à 07:26 - Mise à jour à 07:26

Source: Trends-Tendances

(Belga) Selon le rapport 2013 de l'Observatoire sociale du groupe TEC, la société a enregistré l'an dernier un total de 16 jours de grève, peut-on lire mardi dans L'Echo.

Treize jours sont la conséquence d'actions sauvages, dont 5 jours pour le TEC Charleroi. Un seul jour était lié à une agression sur un agent dans le Hainaut. En 2012, le trafic avait été paralysé par 28,30 jours de grève, dont 10 jours d'actions sauvages. Les TEC du Brabant wallon et de Namur-Luxembourg n'ont été touchés par aucun jour de grève sauvage en 2012 et 2013. "Le principal constat qui peut et doit être établi pour l'année 2013 est le nombre important de mouvements de grèves sauvages. Cette constatation négative avait déjà été formulée en 2012. Ces mouvements sont, par essence, contre-productifs", relèvent direction et syndicats dans les conclusions du rapport 2013. (Belga)

Nos partenaires