Une enquête thermographique peut éviter une catastrophe

L'incendie d'un bâtiment représente une catastrophe majeure pour une PME. En raison des dommages moraux, mais souvent aussi dans la mesure où les dégâts matériels sont désastreux. L'importance de la prévention ne doit donc pas être sous-estimée. Une enquête thermographique de votre installation électrique peut éviter pas mal de soucis.

L'électricité est l'une des trois causes principales d'incendie dans une PME. Du coup, une législation stricte est en vigueur, qui oblige notamment les propriétaires d'une cabine à haute tension de faire réaliser un contrôle annuel par un organisme agréé. Au niveau de la basse tension, c'est tous les cinq ans. Il n'empêche que les accidents ne peuvent pas être totalement exclus. C'est ainsi que même une installation toute neuve peut présenter des manquements dont les conséquences risquent d'être catastrophiques. " Il suffit qu'une connexion soit mal fixée dans l'installation électrique pour provoquer une surchauffe. Et pour créer au final une combustion spontanée ", explique par expérience Bart Bosman, Senior Underwriter Non-Life auprès de la compagnie d'assurances Vivium.

Bart Bosman

Bart Bosman

Et de plaider donc clairement pour l'extension de ces contrôles obligatoires afin d'y intégrer une enquête thermographique. " En l'occurrence, on prend des photos thermosensibles de l'installation qui permettent de voir directement s'il y a une surchauffe interne ", explique-t-il encore. " La technique offre d'ailleurs différents domaines d'application. C'est ainsi qu'il est également possible de contrôler le fonctionnement optimal de vos panneaux solaires et de détecter les pertes de chaleur dans un bâtiment industriel. "

Partager

" Lors d'une enquête thermographique, on prend des photos thermosensibles de l'installation qui permettent de voir directement s'il y a une surchauffe interne."

Quant au prix, il ne doit certainement pas poser problème. " Une PME n'a que rarement plus d'une dizaine de tableaux électriques basse tension ; or le prix d'une enquête thermographique s'élève alors à moins de 500 euros. Une telle enquête doit de préférence être renouvelée tous les cinq ans. En compensation de ce montant relativement limité, vous bénéficiez d'une détection rapide et efficace de votre installation électrique, ce qui vous permettra probablement d'éviter une catastrophe majeure ", conclut Bart Bosman.

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires