Un laboratoire pour la série

Existe-t-il vraiment des voitures de course qui ne font pas un bruit assourdissant ? Affirmatif. Depuis 2014, la FIA (Fédération Internationale de l'Automobile) organise un championnat officiel pour les voitures de course électriques auquel participent aussi bien des constructeurs et des pilotes qui se sont fait un nom en Formule 1 comme des noms surprenants.

Un laboratoire pour la série

Lisez ici tous les articles sur l'électromobilité.

Précisons d'emblée : la F1 est toujours la catégorie-reine du sport automobile, avec une couverture télévisée en direct dans le monde entier. Mais tandis que l'attrait pour la F1 diminue, l'intérêt pour la Formule E ne cesse de croître. Le Championnat FIA entrera dans sa cinquième saison à la mi-décembre et se déroulera sur treize courses réparties sur quatre continents. Au départ des courses, seules sont admises des monoplaces électriques utilisant des pièces de constructeurs F1 bien établis comme McLaren et Williams. Le châssis est conçu par Dallara. Michelin fournit les pneus. Les monoplaces en carbone pèsent 880 kg, ont une puissance de 245 ch et atteignent une vitesse maximale de 225 km/h. Pendant les qualifications, la puissance passe à 272 ch. Le pilote peut également faire appel à ces 27 ch supplémentaires pendant la course pour dépasser un concurrent plus lent.

Un laboratoire pour la série

Villes et pilotes célèbres

Les e-Prix ont lieu dans les rues de métropoles mondialement connues telles que Berlin, Paris, Rome, Hong-Kong ou New York. Monaco est également sur le calendrier. La toute première course de la série a eu lieu le 13 septembre 2014 au Beijing Olympic Green Circuit. Elle a été remportée par l'ancien pilote de F1 brésilien Lucas di Grassi, qui a été titré l'année dernière au volant d'une Audi e-tron FE04 de l'écurie Audi Sport ABT Schaeffler. Sébastien Buemi, Nick Heidfeld, André Lotterer, Stéphane Sarrazin et Jean-Eric Vergne sont d'autres noms célèbres. Avec Jérome d'Ambrosio, notre pays est également représenté dans ce qui pourrait devenir la catégorie-reine du sport automobile.

Pas seulement rapide, mais aussi intelligent

En 2014, Audi a été la première marque premium allemande à s'engager en Formule E après avoir remporté trois victoires consécutives aux 24 Heures du Mans avec la révolutionnaire Audi R18 e-tron quattro. Le passage à la Formule E était une étape logique car cette compétition sert de laboratoire pour le développement des voitures électriques de série.

Partager

Cette compétition sert de laboratoire pour le développement des voitures électriques de série.

Alejandro Agag, CEO de Formula E Holdings : " Avec la Formula E, nous proposons aux constructeurs automobiles et aux grands sponsors un projet tourné vers l'avenir et construit sur le long terme avec le soutien de la FIA. Notre calendrier ne coïncide pas avec celui de la F1 et nos courses se déroulent dans les rues des villes les plus célèbres du monde. Cela garantit des bagarres passionnantes et une opportunité de rencontre avec la population locale qui peut se familiariser avec l'électromobilité dans sa forme la plus extrême via le sport automobile. A partir de la saison 2018-2019, nos voitures de course auront une batterie encore plus puissante, de sorte qu'il ne sera plus nécessaire de changer de monoplace à mi-parcours. Un pilote de Formule E ne doit pas seulement être rapide, il doit également être capable de gérer intelligemment la capacité de la batterie. Ainsi, il peut récupérer l'énergie libérée lors du freinage. La question de la gestion de l'énergie est une part importante de la stratégie de course. "

Coup de boost

Avec un retard de cinq ans sur Audi, les autres marques premium allemandes marchent sur les traces de la firme aux anneaux, ce qui donnera un coup de fouet supplémentaire à la compétition sportive et au spectacle. De nouveaux noms comme Felipe Massa, ex-pilote Ferrari, débarqueront prochainement dans la discipline. La cinquième saison de Formula E 2018-2019 débutera à Ad Diriyah (Arabie Saoudite) le 15 décembre 2018 et se terminera dans les rues de New York le 14 juillet 2019.

Nos partenaires