Prévenez toute catastrophe avec un permis de feu

Les travaux par point chaud peuvent induire des risques d'incendie et d'explosion. En imposant un permis de feu lors de tels travaux, de nombreux soucis peuvent être évités.

Les entreprises sont particulièrement vulnérables à l'incendie lors de travaux de construction, d'aménagement, de rénovation et de réparation. Le moindre petit incident peut parfois avoir de graves répercussions. C'est ainsi qu'il n'est pas rare de recourir à une meuleuse lorsqu'un boulon reste bloqué dans un mur. Souvent, personne ne s'inquiète vraiment d'un tel risque, alors même que des étincelles peuvent se propager sur une dizaine de mètres et toucher des produits inflammables comme des matériaux d'emballage.

" Dans la réalité quotidienne, de telles pratiques sont malheureusement encore trop courantes ", soupire Bart Bosman, Senior Underwriter Non-Life auprès de la compagnie d'assurances Vivium. " Quelle que soit l'ampleur des travaux, il est important en tant que chef d'entreprise de savoir par qui et quand des travaux sont effectués dans l'enceinte des bâtiments. Afin de mieux gérer ces risques, il est dès lors intéressant d'imposer un permis de feu pour l'ensemble des travaux. "

Bart Bosman

Bart Bosman

Le permis de feu est une initiative de l'ANPI, l'association nationale pour la protection contre l'incendie et le vol. Il s'agit d'un formulaire par lequel un mandataire autorise un opérateur interne ou une firme tierce à commencer un travail à feu ouvert, à flamme nue ou à point chaud. Les deux parties sont tenues de compléter ensemble ce document avant le début des travaux. De la sorte, l'opérateur des travaux sait à quoi il doit s'en tenir. Le permis de feu n'est nullement une simple formalité puisqu'il engage la responsabilité de ceux qui le signent.

Outre sa valeur juridique, le permis de feu est important dans la mesure où il décrit un certain nombre de mesures à prendre avant, durant et après les travaux. C'est ainsi qu'il ne suffit pas d'éloigner les matières et matériaux inflammables, mais bien de prévoir un périmètre beaucoup plus large. En outre, assurez toujours une surveillance des lieux de travail pendant minimum 2 heures après la fin des travaux.

Partager

Assurez toujours une surveillance des lieux de travail pendant minimum 2 heures après la fin des travaux.

" De tels travaux se feront donc de préférence le matin. Car si un problème survient directement après les travaux, il y aura encore suffisamment de personnes dans l'entreprise pour détecter un éventuel incendie. Veillez également à ce que deux extincteurs soient disponibles. Le premier appareil pourra être utilisé pour éteindre les flammes tandis que, si vous ne réussissez pas à maîtriser le foyer d'incendie, vous pourrez toujours employer le second appareil pour vous mettre en sécurité ", conclut Bart Bosman.

Nos partenaires