Les Belges s'y connaissent peu en placements

L'étude montre que les connaissances générales des Belges en matière de placements sont limitées. Le secteur financier doit donc veiller en permanence à communiquer dans un langage simple et clair.

Les Belges s'y connaissent peu en placements

Une grande majorité des Belges (92%) affirment connaître de nom les fonds de placement, mais le nombre de personnes effectivement capables d'en expliquer le principe est beaucoup plus faible (moins de la moitié). Plus remarquable encore, 16% des personnes qui possèdent pourtant déjà des fonds de placement n'y parviennent pas. Le secteur financier doit donc continuer à investir dans la communication d'informations claires.

Éduquer l'investisseur

La communication à propos des produits financiers contient souvent trop de termes techniques. Même les personnes qui ont déjà des produits de placement dans leur portefeuille ont des difficultés à s'y retrouver. La moitié seulement d'entre elles peuvent, par exemple, expliquer ce qu'est la 'volatilité' et le nombre de celles qui savent ce que sont les 'classes d'actifs' se limite à un peu plus de 20%.

Partager

Une des tâches importantes du secteur financier reste donc d'informer et d'éduquer les investisseurs.

Pire encore, 10% seulement connaissent le terme 'KIID', alors que chaque fonds a l'obligation de produire un 'Key Investor Information Document'. Il s'agit d'un document mentionnant dans un langage simple l'objectif, la stratégie, les frais, les gestionnaires et le profil de risque du fonds.

Il est remarquable de constater que beaucoup d'investisseurs sont très peu informés à propos des fonds dans lesquels ils ont investi. Un investisseur sur quatre, par exemple, ne sait pas qui est le gestionnaire du fonds qu'il possède. Environ 30% ne connaissent pas les frais liés à leurs fonds, alors que nombre d'entre eux évoquent précisément le niveau élevé des frais comme l'un des principaux inconvénients des fonds de placement. Une des tâches importantes du secteur financier reste donc d'informer et d'éduquer les investisseurs. Ceux qui posséderont de bonnes connaissances financières de base franchiront en effet plus rapidement le pas et seront de surcroît mieux armés pour suivre leur portefeuille.

Illustration: le jargon financier, trop complexe pour beaucoup d'investisseurs

Les Belges s'y connaissent peu en placements

Source: NN Investment Partners

Découvrez ici les vidéos éducatives sur les fonds de placement de NN Investment Partners.

Découvrez ici tous les articles de notre dossier sur l'ADN de l'investisseur belge.

En savoir plus sur:

Nos partenaires