Le nombre d'accidents du travail continue à baisser

Ces dernières décennies, le nombre d'accidents du travail a régulièrement diminué. Mais cette baisse ne signifie pas forcément une réduction des dépenses totales des assureurs dans la mesure où les accidents graves sont toujours plus nombreux.

Le nombre d'accidents du travail continue à baisser

© iStock

Grâce notamment à une attention accrue portée à la prévention ainsi qu'à une informatisation accrue, le nombre d'accidents du travail a diminué de manière drastique au cours de 30 dernières années. Entre 1985 et 2015 en effet, le nombre total d'accidents du travail s'est réduit de moitié environ, passant de 263.966 à 137.219 (voir tableau). L'une des tendances marquantes concerne la dynamique totalement différente entre les accidents du travail classiques et les accidents sur le chemin du travail. En effet, le nombre d'accidents de ce dernier type est en augmentation depuis un certain temps déjà, alors que leur proportion dans le total est entre-temps passée à plus de 15%.

Le nombre d'accidents du travail continue à baisser

Johan Achten, coordinateur du département Prévention de Fédérale Assurance.

Johan Achten, coordinateur du département Prévention de Fédérale Assurance.

La tendance baissière du nombre d'accidents du travail enregistré depuis plusieurs années déjà n'implique pas automatiquement que les dépenses totales des assureurs soient en diminution. Il faut en effet savoir que les accidents sont toujours plus graves, d'où une augmentation du coût par accident du travail. "Nous devons tous travailler plus longtemps et pour un même type d'accident, le coût pour une personne âgée sera en moyenne plus élevé", avance Johan Achten. Celui-ci est coordinateur du département Prévention de Fédérale Assurance, un précurseur et un acteur de premier plan dans notre pays dans le domaine de la prévention et des assurances accidents du travail.

Partager

"Pour ce succès, nous avons même reçu une prime de notre assureur."

Campagne de prévention sur la sécurité

Christian Bastin, secrétaire général chez Thomas & Piron Home.

Christian Bastin, secrétaire général chez Thomas & Piron Home.

Pour de nombreux entrepreneurs, la sécurité sur le lieu de travail représente heureusement depuis des années déjà une priorité majeure. Et notamment pour l'entreprise de construction Thomas & Piron Home d'Our (Paliseul) en province de Luxembourg. L'entreprise donne chaque jour du travail à plus de 650 ouvriers. "Dans le cadre de notre assurance obligatoire pour les accidents du travail, Fédérale Assurance nous a proposé de mener une campagne de prévention en matière de sécurité durant toute une année", explique Christian Bastin, secrétaire général. "Grâce à l'implication étroite de notre conseiller en prévention de Fédérale Assurance, nous avons pu enregistrer des progrès significatifs. En créant un climat de confiance positif, nous avons développé des actions de sensibilisation concrètes pour nos ouvriers et leurs responsables. C'est ainsi que des fiches d'accidents techniques ont été établies avant d'être publiées dans notre trimestriel interne consacré à la sécurité. Au terme de la campagne, nous avions dépassé nos objectifs en matière d'accidents tant sur le plan du nombre de cas que de leur gravité. Pour ce succès, nous avons même reçu une prime de Fédérale Assurance, notre assureur."

En savoir plus sur:

Nos partenaires