Le magasin Descamps: lauréat du concours "Boostez Votre Business" pour la Flandre orientale

Le lancement d'activités en ligne n'a rien d'évident pour les commerces de détail et les indépendants. En organisant le concours "Boostez Votre Business", BNP Paribas Fortis tend la main à ces entrepreneurs. En Flandre orientale, le prix a été décerné à deux soeurs, Greet et Katelijn Descamps. Elles recevront, pendant un an, l'aide d'un coach spécialiste du numérique.

Le magasin Descamps: lauréat du concours "Boostez Votre Business" pour la Flandre orientale

Le magasin de cadeaux Descamps, à Etikhove (une entité de la commune de Maarkedal), est une authentique entreprise familiale. Les parents Descamps l'ont ouvert dans les années '50. Le père était réparateur de vélos et électricien. Après son décès, son magasin a fait place à une boutique d'appareils électriques et d'articles ménagers.

Aujourd'hui, la deuxième génération est à la barre. Katelijn Descamps exploite la boutique avec sa soeur Greet : " Ma soeur a rejoint le magasin de maman après ses études. Pour ma part, j'étais architecte d'intérieur, mais je me suis aussi lancée ici il y a 15 ans. Nous gérons aujourd'hui une véritable boutique de cadeaux, où nous vendons des fleurs, des jouets responsables, des bijoux, des articles de décoration et de ménage, mais aussi des fournitures scolaires et d'autres produits saisonniers. "

En quête de cadeaux uniques

Les soeurs Descamps sont des entrepreneuses motivées, qui vivent au rythme de leur boutique. " Nous ouvrons du lundi au dimanche midi ", explique Greet. " Mais le travail ne s'arrête pas là. Le dimanche après-midi, nous écumons souvent les salons du jouet ou autres pour dénicher de nouveaux articles. Nous assistons aussi à des salons spéciaux à Amsterdam et à Paris en quête d'objets originaux introuvables dans les grandes chaînes. C'est une manière pour notre petite boutique de se démarquer. "

Autre avantage : le magasin est ouvert tous les dimanches matin. " Le dimanche, nous avons encore pas mal de clients qui cherchent un bouquet de fleurs ou un petit cadeau de dernière minute pour une fête ou une occasion spéciale ", explique Katelijn. " Notre avantage est alors de proposer un large assortiment, tout en mettant notre expérience à leur service pour les aider à bien choisir. Ils trouvent à coup sûr un article à leur goût et dans leur budget. "

Facebook, ça marche !

Mais tout n'est pas toujours rose. À l'instar de nombreux commerces de détail, Descamps doit faire face à la concurrence accrue des chaînes et des boutiques en ligne. " Il n'est pas évident de survivre en cette période difficile. Le client est pour ainsi dire blasé. Bien souvent, il n'y a plus que le prix qui compte, mais nous ne voulons pas nous lancer dans une guerre des prix. Le client s'attend, en outre, à pouvoir commander un produit et à se le faire livrer gratuitement dans les 24 heures. Hélas, ça ne marche pas comme ça. "

Les soeurs Descamps ne sont pas défaitistes pour autant. Elles s'adaptent. Greet : " Il y a quelque temps, nous avons créé une page Facebook pour la boutique. Nous y présentons nos nouveautés, nous y annonçons les actions, nous y publions des photos du magasin... Nous sommes stupéfaites de voir le nombre de réactions que cette page génère. Nous remarquons aussi que les gens viennent alors chercher un produit bien précis. Quel outil formidable ! "

"Ce concours était fait pour nous"

Greet et Katelijn Descamps veulent poursuivre sur cette belle lancée. Nous avons une adresse e-mail et une page Facebook, mais pas encore de site web. " Lorsque nous avons vu l'annonce pour le concours "Boostez Votre Business" de BNP Paribas Fortis, je me suis dit qu'il était fait pour nous. Et à notre grand étonnement, nous avons gagné. Nous examinons aujourd'hui, avec notre coach digital, les manières de promouvoir au mieux notre boutique à l'ère moderne. C'est génial ! C'est le coup de pouce dont nous avions besoin ", confie Greet.

Sa soeur acquiesce : " À presque 60 ans, je n'y connais pratiquement rien. Mais j'ai conscience que nous devons nous y mettre. C'est fou ce que rapporte ce genre de publications sur Facebook ! Nous ne pouvons donc plus nous en passer et je vais, moi aussi, me plonger dans le domaine. Il faut dire que depuis que nous avons reçu un virus par e-mail, je préfère laisser ma soeur gérer le volet informatique. "

Et Greet d'ajouter : " Nous avons eu un premier contact positif avec notre coach. Nous sommes très enthousiastes et espérons faire le plein d'astuces et de conseils concrets. Nous en tirons déjà une bonne dose d'énergie positive, ce qui représente déjà une belle récompense. "

Lisez les interviews d'autres lauréats sur www.tendances.be/boostezvotrebusiness

Nos partenaires