Le conseiller en placements est roi

L'investisseur belge ne peut se passer de son conseiller en placements. Ce dernier est non seulement crédible et fiable, mais ses informations sont aussi plus facilement utilisables.

Le conseiller en placements est roi

Seuls 9% des investisseurs effectuent leurs placements sans contact personnel avec un conseiller et recherchent en premier lieu des informations sur internet. Ils analysent l'historique du rendement du placement et la composition du fonds, étudient le prospectus et consultent des sites spécialisés. Enfin, ils règlent eux-mêmes toutes les formalités en ligne. Ils sont persuadés de payer ainsi moins cher.

La majeure partie des investisseurs s'en remettent cependant aux services du conseiller en placements de leur banque. Le fossé avec les autres sources d'information est très grand. Les investisseurs apprécient principalement les conseils sur mesure. Le conseiller en placements est bien noté à tous les égards : il est crédible et fiable et ses conseils sont plus utilisables. Cela s'explique notamment par le fait qu'il utilise un langage plus compréhensible. Les investisseurs apprécient aussi que le conseiller leur consacre tout le temps nécessaire. Lors d'un entretien, ils évaluent ensemble le portefeuille, l'adaptent si nécessaire et examinent le cas échéant de nouvelles propositions.

Partager

Les investisseurs apprécient que le conseiller leur consacre tout le temps nécessaire.

Points à améliorer

Pour prendre leurs décisions, les investisseurs ne se laissent guère, voire pas du tout guider par les publicités, les blogs, les conseils de la famille ou d'amis, parce qu'ils y accordent peu de crédibilité. Ils trouvent les brochures ou les fiches techniques plus fiables, mais aussi moins compréhensibles. Pour les décoder, ils ont besoin de l'aide du... conseiller bancaire. Pour 45% des investisseurs, l'information sur le produit n'est dès lors compréhensible que si elle est expliquée par leur conseiller.

En dépit de leur confiance dans leur conseiller, les investisseurs voient certains points à améliorer. Ils attendent par exemple de lui qu'il les informe encore mieux du bon moment pour acheter ou vendre. Les investisseurs souhaitent aussi plus d'informations sur les risques potentiels liés à un placement, surtout lorsque les marchés financiers sont sous pression. Enfin, les investisseurs apprécient que le conseiller les contacte régulièrement après l'achat d'un placement afin de dresser un bilan.

Illustration : comment le conseiller en placements communique-t-il ?

Le conseiller en placements est roi

Source: NN Investment Partners

Découvrez ici les vidéos éducatives sur les fonds de placement de NN Investment Partners.

Découvrez ici tous les articles de notre dossier sur l'ADN de l'investisseur belge.

En savoir plus sur:

Nos partenaires