"Générer de la croissance à partir de données nécessite une infrastructure IT flexible"

Plus la numérisation de l'économie se poursuit, plus l'importance des données devient cruciale. Pour de nombreuses entreprises, les données sont déjà devenues un de leurs actifs stratégiques. Lorsque des informations correctes et des idées innovatrices découlent du big data, les opportunités d'innovation et de transformation deviennent infinies. "Mais c'est plus facile à dire qu'à faire", explique Sven Schoenaerts de Netapp. "Un des défis est de pouvoir sélectionner rapidement les informations appropriées et de disposer de suffisamment de puissance de calcul informatique pour les exploiter."

"Générer de la croissance à partir de données nécessite une infrastructure IT flexible"

© Getty Images/iStockphoto

Ce ne sont pas seulement les big data mais aussi les smart data qui constituent la clef de la croissance des entreprises. Sven Schoenaerts: "La technologie permet de aujourd'hui de les exploiter largement. L'IOT par exemple, permet de collecter des informations à distance sur des machines dans un environnement de production. Les analyses prédictives permettent de mieux planifier la maintenance des machines ou d'en optimiser le cycle de vie. Un autre exemple : les flux commerciaux et les comportements des clients peuvent être enregistrés dans les magasins physiques en exploitant diverses données. "

Les avantages du cloud

Ainsi, les nouveaux points de vue issus de l'exploitation des données ouvrent de nouvelles opportunités d'innovation et de croissance. "Les entreprises collectent et stockent des données sur leurs clients depuis longtemps. Mais aujourd'hui, la question centrale est de savoir comment en tirer de la valeur ajoutée et comment traduire rapidement ces données en produits et services. Et c'est alors que l'on se demande de quelle infrastructure informatique on a besoin pour ce type de data management. "

Sven Schoenaerts de Netapp.

Sven Schoenaerts de Netapp.

Netapp présente une belle expérience dans ce domaine. Depuis 25 ans, elle s'est spécialisée dans les solutions de data management pour les PME et les grandes entreprises. "Aujourd'hui, cela signifie que nous aidons nos clients à rendre leur infrastructure aussi flexible que possible et à mettre pleinement à profit les opportunités offertes par le cloud", explique Schoenaerts. "On peut rapidement disposer d'une puissance de calcul ou de capacités informatiques pour effectuer des analyses. La capacité de stockage peut être adaptée rapidement. Et le cloud est lui considéré comme un espace de stockage sécurisé avec de nombreuses capacités de backup. "

Partager

La question centrale est de savoir comment en tirer de la valeur ajoutée et comment traduire rapidement ces données en produits et services.

La migration vers les applications sur le cloud est donc une conséquence logique de l'augmentation du volume des données et de la nécessité d'analyses de plus en plus complexes. "Pourtant, le cloud public n'est pas totalement satisfaisant. La question centrale est: quels sont les besoins de l'entreprise ? A-t-elle besoin de données analytiques chaque semaine, chaque mois, chaque trimestre ? Il y a-t-il des données sensibles ou critiques que l'on préfère traiter sur les serveurs locaux? Ce sont ces éléments qui déterminent le choix d'un cloud public, privé ou d'une combinaison hybride sur les serveurs propres. C'est ainsi que se construit ce que nous appelons un datacenter de nouvelle génération. "

Automatiser en flexibiliser

Certaines entreprises ont tendance à opter pour des applications cloud parce qu'elles y voient une alternative moins chère pour leur propre datacenter. "Mais cela ne devrait pas être la seule raison. Car si l'on peut gérer les activités de son entreprise d'une manière efficace sur ses propres serveurs, il est très possible que ce cela revienne moins cher que le cloud ", déclare le directeur général de Netapp Benelux. "Dès lors, la question qui se pose au département informatique est de savoir si l'on peut automatiser et adapter adéquatement l'infrastructure IT pour répondre aux besoins de l'entreprise."

Partager

Avec FlexPod, les entreprises peuvent adapter leur infrastructure et leur data management à leurs nouveaux besoins.

Pour soutenir les entreprises dans leur numérisation et leur migration vers des applications sur le cloud, Netapp et Cisco ont conclu un partenariat. Sven Schoenaerts: "Nous sommes de grands utilisateurs de nos technologies mutuelles. Avec FlexPod, nous proposons aux entreprises notre savoir-faire commun pour adapter leur infrastructure et leur data management à leurs nouveaux besoins. Nous sommes donc des facilitateurs pour ceux qui veulent utiliser le cloud sans se soucier de la migration et de l'évolution de leur infrastructure. "

Tirer de la valeur ajoutée des données est un défi qui ne concerne pas seulement les entreprises mais aussi les institutions publiques. "Au sein du fédéral, nous avons fourni la norme G, le government cloud, opérationnel depuis début 2016. Cela offre d'énormes opportunités aux ministères et institutions fédérales. Le nouveau système de gestion de données permet d'échanger et de contrôler beaucoup plus de données et même de les mettre à disposition de tiers. A quel endroit ces données sont stockées devient un élément secondaire", conclut Schoenaerts.

Découvrez ici tous les articles de ce dossier.

En savoir plus sur:

Nos partenaires