" Communication et gouvernance vont de pair "

Les entreprises familiales peuvent évoluer vers des structures complexes, surtout à l'arrivée de la troisième ou quatrième génération, voire plus tard encore. Dès lors, les actionnaires familiaux qui sont à la tête d'une telle entreprise ont plus que jamais besoin d'une communication forte. " D'une part, il est crucial de transmettre la vision et les valeurs de génération en génération, tandis qu'il faut d'autre part renforcer l'implication vis-à-vis de l'entreprise et les liens entre les membres de la famille ", explique Nathalie van Ypersele, Partner chez Akkanto.

" Communication et gouvernance vont de pair "

Les entreprises familiales constituent un acteur important de notre économie. Compte tenu de leur dynamique entrepreneuriale et de la passion pour leur propre entreprise, elles deviennent souvent des réussites affichant un historique prestigieux. La Belgique compte ainsi de nombreuses entreprises familiales ayant 100 ans d'existence ou plus. Nathalie van Ypersele : " La communication est importante dans toute entreprise. Mais plus spécifiquement dans les entreprises familiales, se pose le défi de permettre aux actionnaires familiaux de communiquer suffisamment et de prendre les initiatives nécessaires dans ce sens. "

Susciter l'intérêt des enfants

Plusieurs raisons peuvent être avancées à ce propos, considère l'experte en communication. " Tout d'abord, il y a le désir de la famille d'assurer la pérennité de la société en tant qu'entreprise familiale. Cela implique de susciter suffisamment d'intérêt de la part des enfants, afin que ceux-ci se sentent impliqués et expriment le souhait d'éventuellement reprendre l'entreprise plus tard. Ceci vaut d'ailleurs non seulement pour les grandes structures, mais aussi pour les plus petites PME. Il faut éviter que l'entreprise cesse soudainement d'exister en raison d'un manque d'intérêt de la part des enfants. "

" Cette communication interne entre actionnaires familiaux se révèle également importante pour transmettre sa vision, sa mission et ses valeurs. Il s'agit là d'un message qui doit circuler parmi les actionnaires, étant donné que ceux-ci sont responsables de la gestion à long terme de l'entreprise ", poursuit van Ypersele. " De plus, on constate que compte tenu de l'évolution accélérée de la technologie, les entreprises familiales ont aussi intérêt à remettre à plat leur stratégie tous les trois à cinq ans. A ce niveau également, il est important de bien informer les membres de la famille. C'est la seule façon de dégager une vision de propriétaire digne de ce nom. "

Partager

" Cette communication interne entre actionnaires familiaux se révèle également importante pour transmettre sa vision, sa mission et ses valeurs. "

Afin de structurer cette communication interne, plusieurs initiatives peuvent être envisagées. Nathalie van Ypersele : " Nous conseillons toujours de déployer un large éventail d'activités, comme des visites d'entreprises, des formations pour les jeunes actionnaires (chez Guberna par exemple), des réunions de famille, etc. Il ne doit pas toujours s'agir d'une réunion formelle. Un moment de détente peut aussi être envisagé afin que les membres de la famille y trouvent du plaisir. "

Ambassadeurs de l'entreprise familiale

Le résultat de telles initiatives est en général très positif, affirme toujours van Ypersele. " Nous constatons que celles-ci permettent de renforcer les relations entre les actionnaires. Elles induisent un lien plus fort, surtout dans les entreprises créées de longue date avec des neveux et nièces qui se connaissent moins bien. Et elles permettent à des personnes de différentes générations de jouer le rôle d'ambassadeur de l'entreprise familiale. Celles-ci incarnent alors les valeurs et la vision, tout en la véhiculant tant au sein de la famille que vers l'entreprise, ce qui constitue un facteur de cohésion. "

L'essence même de l'entreprise familiale s'en trouve également sublimée, à savoir une culture forte, la passion et l'engagement vis-à-vis de l'entreprise. " Il importe de susciter l'inspiration et l'enthousiasme. J'ai bien conscience que ce n'est pas toujours évident. Surtout dans les entreprises familiales où la famille des actionnaires est particulièrement large, la communication interne exige des efforts soutenus. C'est un travail de longue haleine et de tous les instants. Souvent, il est dès lors préférable que la famille se fasse soutenir par le service de communication de l'entreprise elle-même. Celui-ci communiquera vers l'extérieur et en interne (vers les collaborateurs), mais pourra également prendre en charge une partie de la communication vers les stakeholders de la famille. "

Partager

" Souvent, il est préférable que la famille se fasse soutenir par le service de communication de l'entreprise elle-même. "

Dans ce cadre également, le lien avec la gouvernance est évident. Nathalie van Ypersele : " Pour susciter une communication ouverte et la cohésion interne, il est nécessaire d'instaurer une bonne gouvernance et des structures adéquates. Il s'agit là de prérequis. Une charte familiale qui fixe la vision du propriétaire ainsi que les accords facilite grandement la communication. Et cette communication assure à son tour une implication étroite et un lien profond. Elle permet aussi de maintenir la dynamique voulue dans la vision du propriétaire et renforce donc l'entreprise familiale sur le long terme. "

Nathalie van Ypersele participe en tant qu'experte à la plateforme Family Biz de BNP Paribas Fortis qui sera présentée le mercredi 25 octobre en soirée à l'occasion du Forum Family Business Governance. Plus d'infos : www.bnpparibasfortis.be/familygovernance

Nos partenaires