Titres-services: la CSC fait le tour des partis pour dire son inquiétude

09/12/13 à 11:08 - Mise à jour à 11:08

Source: Trends-Tendances

(Belga) Inquiète de la régionalisation des titres-services prévue dès l'an prochain, la CSC Alimentation et services a décidé de faire le tour des partis politiques, ce lundi, afin de leur remettre son mémorandum concernant un secteur qui représente quelque 130.000 emplois en Belgique.

Titres-services: la CSC fait le tour des partis pour dire son inquiétude

"L'année prochaine, des titres-services flamands, bruxellois et wallons verront le jour et chaque région pourra décider du sort de ceux-ci", rappelle la CSC qui estime dès lors "incertain" l'avenir des salariés du secteur. "Il faut avant tout être attentif aux intérêts des travailleurs. Nous demandons de bons emplois avec des salaires corrects pour tous. Pas de diminution du nombre d'emplois, pas de diminution des subventions! ", exige la CSC. Forte de cette conviction, la centrale Alimentation et services a rédigé un mémorandum qu'elle a transmis ce lundi aux différents partis politiques, tant au niveau fédéral que régional. "Nous demandons principalement que le secteur ne soit pas sacrifié", a expliqué Philippe Yerna, secrétaire général de la CSC Alimentation et services. "Nous avons été reçus par des représentants de l'ensemble des partis. Nous allons maintenant voir comment ils réagissent", a-t-il ajouté en qualifiant l'action nationale de ce lundi de "première action". Toujours dans le cadre de ce mouvement, quelque 200 délégués du syndicat chrétien se rassembleront lundi après-midi en face de la Bourse, à Bruxelles, "afin de faire le point sur la situation", a conclu Philippe Yerna. (Belga)

Nos partenaires