Teleperformance: les syndicats demandent le maintien de l'emploi

04/09/13 à 17:15 - Mise à jour à 17:15

Source: Trends-Tendances

(Belga) "Il n'y a pas de raison de délocaliser le call-center de la multinationale Teleperformance de Molenbeek à Maastricht", a déclaré mercredi le conseiller communal Dirk De Block (PTB), lors d'une conférence de presse.

"Le groupe énergétique ENI, l'un des principaux clients, avec Mobistar, de Teleperformance, a assuré qu'il voulait développer ses activités à Molenbeek", indique-t-il. Pour les syndicats, qui devaient rencontrer la direction en fin d'après-midi, il n'est plus question de négocier un plan social mais bien d'exiger le maintien de tous les emplois, a affirmé le permanent SETCa, Jan Meeuwens à l'agence Belga. "Ni ENI, ni Mobistar n'ont exigé la délocalisation du call-center, contrairement à ce que la direction de Teleperformance nous avait annoncé", explique Jan Meeuwens. En outre, le contrat qui lie ENI à Teleperformance stipule que les activités doivent se faire en Belgique. Mardi, plusieurs conseillers communaux de Molenbeek, qui suivent le dossier de près, ont adressé une lettre à la Région bruxelloise - cliente de Mobistar par le biais de son réseau régional Irisnet - pour qu'elle incite l'opérateur de télécommunications à intervenir auprès de la direction de Teleperformance. "Nous voulons que Mobistar se positionne clairement sur la possibilité ou non de maintenir et de développer ses activités à Molenbeek", explique M. De Block, qui espère qu'une "probable intervention de la Région et de Mobistar jouera en faveur du maintien de l'emploi des 60 travailleurs de Teleperformance". Une réunion est actuellement en cours entre les syndicats et la direction. (Belga)

Nos partenaires