Taxe aéroports wallons - Ryanair évoque une baisse de 17% de son trafic si la taxe est appliquée

17/07/13 à 14:01 - Mise à jour à 14:01

Source: Trends-Tendances

(Belga) Ryanair serait contraint de réduire son trafic à l'aéroport de Charleroi de 17% si la taxe de 3 euros sur les billets d'avion dans les aéroports régionaux, décidée mardi par les ministres wallons, est appliquée, affirme mercredi la compagnie aérienne low-cost dans un communiqué. Cela représenterait une perte de plus d'un million de passagers par an et 1.000 emplois à l'aéroport de Charleroi, met en garde Ryanair. La compagnie aérienne a écrit au gouvernement wallon en vue de le rencontrer en urgence.

Taxe aéroports wallons - Ryanair évoque une baisse de 17% de son trafic si la taxe est appliquée

Ryanair estime que l'instauration d'une telle taxe en Wallonie serait dommageable pour l'aéroport de Charleroi et la compétitivité de la Wallonie. La compagnie aérienne cite en exemple une série de pays européens, dont l'Irlande, qui ont instauré une telle taxe et vu leur nombre de voyageurs fortement diminuer. "Le gouvernement belge a abandonné en 2008 le projet d'une taxe similaire en 2008 et depuis lors, le trafic de Ryanair à Brussels Charleroi a plus que doublé, passant de 2,5 millions à plus de 6 millions de passagers en 2013. Une taxe par passager introduite aux Pays-Bas en 2008 a été abandonnée par le gouvernement néerlandais en 2009 (...). Le Danemark a également abandonné sa taxe par passager et par la suite renoué avec la croissance", explique dans un communiqué Ryanair. Pour Ryanair, la taxe prévue en Wallonie conduira inévitablement à une baisse considérable du trafic et de l'emploi à Charleroi, car les passagers voudront éviter les aéroports wallons au profit d'aéroports meilleurs marchés. (Belga)

Nos partenaires