Tax Shelter - La BeFPA, reçue par le ministre des Finances, redoute une réforme en profondeur du système

17/01/14 à 14:36 - Mise à jour à 14:36

Source: Trends-Tendances

(Belga) La Belgian Film Producers Association (BeFPA) a été reçue vendredi par le ministre des Finances Koen Geens au sein d'une délégation représentant tous les intervenants de la chaîne de production et de financement d'un film afin d'aborder la réforme du Tax Shelter, l'incitant fiscal destiné à encourager la production d'oeuvres audiovisuelles et cinématographiques.

Tax Shelter - La BeFPA, reçue par le ministre des Finances, redoute une réforme en profondeur du système

L'association souhaite que davantage de contrôles soient effectués pour éviter toute forme d'abus dans le cadre de la loi actuelle mais redoute une réforme en profondeur du système qui pourrait avoir un impact sur l'emploi dans l'industrie audiovisuelle, a-t-elle indiqué vendredi dans un communiqué. "Nous ne nous reconnaissons pas dans les problèmes évoqués par les associations historiques des producteurs - loin de représenter tout le secteur audiovisuel belge - concernant les fonds revenant à la production, et qui ne se basent sur aucune source valable. Le seul spectre de 'catastrophe' ou d''explosion' que nous voyons venir, c'est celui des Certificats (soutenue par l'Union des producteurs de films francophones (UPFF) et son pendant flamand (VFPB), ndlr) qui se traduirait en milliers d'emplois perdus", regrette Michel Houdmont, vice-président de la BeFPA. "La proposition des certificats est excessive, inconsciente voire kamikaze. Changer une loi pour un système hasardeux dont les seules analyses pointent vers un désastre social est une folie", a encore souligné Sylvain Goldberg, président de la BeFPA, qui dit représenter 30% de la production cinématographique belge. Koen Geens avait rencontré vendredi dernier les représentants de l'UPFF et le VFPB. Le ministre leur avait assuré qu'"il avait pris toutes les réclamations en considération et qu'il mettait tout en oeuvre pour faire passer le texte avant la fin du mois", avait indiqué Patrick Quinet, président de l'UPFF. (Belga)

Nos partenaires