"Une taxe sur la spéculation pénalisera surtout les petites entreprises"

"Une taxe sur la spéculation pénalisera surtout les petites entreprises"

Le CEO d'Euronext Bruxelles, Vincent Van Dessel, a fait part mardi, dans le cadre de la présentation des chiffres annuels de la Bourse de Bruxelles, de son opposition à la possible instauration d'une taxe sur la spéculation, estimant qu'une telle taxe priverait le moteur de carburant. Selon lui, "cette taxe touchera surtout les petites entreprises".4 réactions


Le réseau du patron de la Bourse de Bruxelles

Le réseau du patron de la Bourse de Bruxelles

Domicilié au Zoute et s'y adonnant chaque week-end aux joies du golf, le patron de la Bourse de Bruxelles possède un carnet d'adresses à l'image d'un certain "establishment" belge.