UberEats débarque à Waterloo

UberEats débarque à Waterloo

Le service de livraison de repas à domicile UberEats étend ses activités à la périphérie sud de Bruxelles, à savoir Waterloo, annonce-t-il vendredi. La filiale d'Uber était déjà active dans les communes bruxelloises ainsi qu'à Diegem, Zaventem et Vilvorde.

Vinçotte: près de 200 emplois menacés

Vinçotte: près de 200 emplois menacés

L'entreprise Vinçotte, basée à Vilvorde, a annoncé vendredi que 195 emplois sont en péril dans le cadre de son "plan de transformation 2020".

C&A restructure son siège à Vilvorde: 70 emplois perdus

C&A restructure son siège à Vilvorde: 70 emplois perdus

C&A a annoncé mardi, au cours d'un conseil d'entreprise extraordinaire, son intention de restructurer ses deux sièges européens, ce qui conduirait à la suppression de 160 emplois à Düsseldorf (mode femmes) et de 70 emplois à Vilvorde (mode hommes et enfants), a confirmé le groupe mercredi.

Vinçotte: 850 emplois seraient menacés, dont 50 en Belgique

Vinçotte: 850 emplois seraient menacés, dont 50 en Belgique

La société d'inspection et de certification Vinçotte, établie à Vilvorde, pourrait se séparer d'une partie de son personnel même si elle est en bonne santé financière et qu'elle n'a aucun actionnaire à satisfaire, indique jeudi le front commun syndical. Dans ce contexte, ce dernier mènera une action demain/vendredi, dès 7h00, à proximité du site de Vilvorde-Everest.

En 2014, un travailleur à temps plein gagnait...

En 2014, un travailleur à temps plein gagnait...

En 2014, un travailleur à temps plein gagnait en moyenne 3.414 euros bruts par mois en Belgique, indique jeudi le SPF Economie (DG Statistique). Une moyenne toute relative puisque deux tiers des salariés percevaient un salaire inférieur.

Le permis d'urbanisme de Uplace est cassé

Le permis d'urbanisme de Uplace est cassé

Le conseil flamand du contentieux des autorisations urbanistiques a cassé mardi le permis de bâtir de "Uplace", un grand complexe commercial censé s'ériger à Machelen. Le permis n'aurait pas le fondement juridique requis puisque le Conseil d'Etat a invalidé le plan d'aménagement du territoire régional (GRUP) sur lequel reposait le projet. Les promoteurs du projet ont annoncé en début de soirée qu'ils demanderaient un nouveau permis.